23 novembre 2012

Facebook est payant désormais, le saviez-vous ?

Si vous administrez une page Facebook Pro, vous aurez sûrement remarqué que vos statuts sont nettement moins vus que quelques mois auparavant. Certains experts parlent d’une baisse de 50 %. Facebook se défend en affirmant que les modifications de son algorithme permettent de combattre les spams. Dans le même temps Facebook a lancé les « statuts promotion », des statuts en quelque sorte commandités qui apparaissent sur votre page ainsi que dans celle de vos abonnés et leurs amis. Bien sûr il faut payer et le montant à investir est en fonction du nombre potentiel de personnes à rejoindre.

Ce système n’a pas tardé à exaspérer certains gros compte de plusieurs millions de fans comme celui de l’équipe basket des Maveriks de Dallas. Le propriétaire Mark Cuban a récemment fait une sortie en se plaignant qu’il doive désormais payer pour rejoindre « sa » communauté pour laquelle il considère avoir déjà fait beaucoup d’efforts pour la bâtir et la faire grossir. Voilà ce qu’il dit:

“The big negative for Facebook is that we will no longer push for likes or subscribers because we can’t reach them all. Why would we invest in extending our Facebook audience size if we have to pay to reach them? That’s crazy.
“In many respects it has already blown up on Facebook. Their search for revenue has severely devalued every brand’s following and completely changed the economics of consumer interaction.”
“Brands have invested in getting consumers to like their Facebook page with the presumption that every like is created equal, that the brand can reach the user easily. That is not the case.
“I realize that Facebook has never given 100% user coverage to followers of a brand. However it now appears that to extend beyond minimal reach is going to cost brands more money.
“I think this is a reflection of Facebook searching for more revenue since going public and the more it costs to reach followers on Facebook the lower the value to the brand of being on Facebook.”

Il ajoute même qu’il préfèrerait payer un prix fixe pour accéder à sa page et y faire ce que bon lui semble plutôt que d’avoir à payer 3000 $ pour s’adresser à ses fans. D’une certaine manière il trouve ça déloyal que Facebook change les règles du jeu en cours de route.

Je conclurai en mentionnant qu’avec l’entrée en bourse de Facebook, il fallait s’attendre à cette nouvelle orientation, la pression des investisseurs étant très forte. À surveiller maintenant comment vont réagir les gros comptes qui testent le système calculatrice à la main pour voir le retour sur investissement. Google et son système Adwords ont encore de beaux jours devant eux.

Pistes: Mark Cuban: Facebook Is Driving Away Brands – Starting With Mine chez ReadWrite
CHART OF THE DAY: As Brands Get More Facebook Fans, They Reach A Smaller Percentage Of Their Base chez Business Insider
Facebook augmente la portée des promotions de publications chez Benoit Descary
Killing Rumors With Facts: No, Facebook Didn’t Decrease Page Feed Reach To Sell More Promoted Posts chez Techcrunch

A propos de l'auteur

#blogueur | #WordPress addict | #Google lover, conférencier, mixeur de liens, papa geek, fondateur de @Fabriquedeblogs , co-fondateur de @Yulbiz (gère aussi une tribu)

Laisser un commentaire




Vous pouvez utiliser ces tags XHTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>