14 juin 2012

Plaidoyer pour une culture numérique

Dans un article parut dans Le Monde, Olivier Ertzscheid, maître de conférences à l’université de Nantes s’inquiète du manque de culture numérique des natifs digitaux qui baignent dans le web social sans être en totale connaissance de la diversité de l’écosystème web.
Au-delà des formations techniques qui sont dispensées, il plaide pour une approche orientée vers la notion de citoyenneté numérique afin que les jeunes prennent conscience qu’il y a d’autres chemins de traverse qu’un internet fermé contrôlé par les multinationales:

Face à cet ensemble de bouleversements, l’école, le collège, le lycée et l’université doivent être les garants d’une citoyenneté numérique et dépasser l’ère de la didactique des légos, celle d’une unique approche “par compétence” comme le propose le B2i et autres “certificats informatiques et internet”. On n’apprend pas la citoyenneté numérique comme on apprend le code de la route. A tout le moins, l’obtention dudit code de la route ne saurait se dispenser de cours de … conduite accompagnée.
Former à Facebook, à Google, à Twitter est certes encore utile mais lorsque ces outils disparaîtront ou seront remplacés par d’autres, à quoi cela aura-t-il servi ? Il existe pourtant une solution simple : il faut enseigner la publication. De sa naissance jusqu’à sa mort, le web fut et demeurera un média de la publication.

En complément également, la publication d’un rapport commandé par le gouvernement français intitulé: Apprendre autrement à l’ère du numérique. Dans un compte-rendu, Le Figaro mentionne que la génération Z utilise le numérique de façon plus quantitative que qualitative:

Le numérique devrait être une «discipline à part entière»
Il est nécessaire que les enseignants forment de futurs adultes qui ne soient pas esclaves des technologies mais qui en maîtrisent les enjeux, insiste Jean-Michel Fourgous. Il ne suffit plus de savoir «lire, écrire, compter». Lire implique la capacité à «avoir une lecture rapide efficace» sur internet, savoir juger de la crédibilité d’une information. La détermination du réel auteur d’origine n’est pas toujours aisée… On trouve le meilleur comme le pire, des données erronées ou truquées. «Apprendre à être citoyen aujourd’hui, c’est aussi apprendre la citoyenneté sur la toile», insiste Jean-Michel Fourgous.

Pistes: Et si on enseignait vraiment le numérique ? sur Le Monde
Affordance, le blog de Olivier Ertzscheid
«Génération Z» : des connaissances superficielles sur le Figaro

Humour: la différence entre le web 2.0 et le web 3.0

A propos de l'auteur

#blogueur | #WordPress addict | #Google lover, conférencier, mixeur de liens, papa geek, fondateur de @Fabriquedeblogs , co-fondateur de @Yulbiz (gère aussi une tribu)

Laisser un commentaire




Vous pouvez utiliser ces tags XHTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>