29 avril 2012

Grève générale étudiante au Québec: le web propulse de nouveaux talents

Le Québec vit présentement la plus grande grève étudiante de son histoire. Le débat divise profondément la province entre les partisans et opposants à la hausse des frais de scolarité universitaires. Des manifestations ont lieu tous les jours, les médias ne parlent que de ça  y compris les médias étrangers qui en font leur une.

Après les printemps arabes qui ont largement  profité de la caisse de résonance  des médias sociaux, le « printemps érable » n’y échappe pas non plus. Le avatars Facebook et Twitter se déclinent en carré rouge( anti-hausse) vs carré vert ( pro-hausse), le #GGI se déverse comme un torrent et une page Facebook demandant la démission de premier ministre atteint les 123 000 fans.
Voici quelques exemples d’utilisation des médias sociaux que j’ai trouvé intéressant:
– Le live stream de CUTV: c’est la chaine TV de l’université Concordia qui suit en live toutes la manifestations. Le jeune journaliste Laura Kneale et son équipe atteignent des audiences de 120 000 personnes certains soirs et son repris par les médias.

– Le compte Twitter  de la police de Montréal: au coeur du cyclone, la police de Montréal utilise Twitter pour informer sur les évènements en cours. Pas évident de rester zen en poursuivant une mission de service public malgré les dérapages inévitables qu’entraine ce genre de situation. Le compte est animé par Melissa Caroll, vous pouvez aller lire l’entrevue qu’elle a donné à Marie- Annick Boisvert: Portrait de gestionnaire de communauté : Melissa Carroll

– Les étudiants: ce sont eux les grands gagnants de la bataille de la présence et de l’image. Je terminerai donc avec cette citation de Jean-Jacques Stréliski, professeur associé et chercheur à HEC Montréal sur le site du Conseil de Presse du Québec,  qui confirme que grâce aux médias sociaux les étudiants ont réussi à contrebalancer le pouvoir des grands médias:

« Les étudiants ont court-circuité les médias traditionnels par le système des réseaux sociaux, que de grands groupes comme Quebecor contrôlent très mal. Les étudiants ont donc fait un travail admirable parce que malgré que le plus pesant des joueurs de l’information soit contre eux, ils sont arrivés à gagner la bataille de l’image et de l’information »

Pistes: visite 3D de la manifestation du 27 avril chez photojpl
Montréal à l’heure du printemps érable chez Slate

A propos de l'auteur

#blogueur | #WordPress addict | #Google lover, conférencier, mixeur de liens, papa geek, fondateur de @Fabriquedeblogs , co-fondateur de @Yulbiz (gère aussi une tribu)

Une réponse à “ Grève générale étudiante au Québec: le web propulse de nouveaux talents

  1. […] : Grève générale étudiante au Québec : le web propulse de nouveaux talents – […]

Laisser un commentaire




Vous pouvez utiliser ces tags XHTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>