9 décembre 2009

L’astroturfing, le cancer du web social

Tout n’est malheureusement pas rose dans le merveilleux monde du web social. Je vous avais déjà parlé de l’astroturfing lors de l’inélégante campagne de communication entourant le lancement du vélo libre service Bixi à Montréal. Cette semaine deux billets sur le sujet sont passés dans mon radar rss:

– Chez Slate, Tripadvisor a un problème ou  on y apprend que certains hôteliers de peur de se voir critiquer achèteraient des votes afin qu’ils soient publiés sur le célèbre site de voyage.

– Chez Le Gardian, Apple blocks 1,000 iPhone apps amid astroturfing claims, c’est au tour du fameux App Store de se lancer dans la chasse aux fausses appréciations.

Vous comprendrez que ce problème est vital pour toutes les entreprises qui comptent sur la sagesse de foules pour crédibiliser leurs produits. Un des premiers sites touchés a été  Wikipédia qui a rapidement mis en place  le Wikiscanner, un système de suivi afin de savoir qui modifie les pages. Plusieurs s’y sont fait prendre, du parti politique, aux entreprises en passant même par des institutions gouvernementales.

Avec la vague de marketing social mobile, de nombreuses applications pour smartphone telles que Yelp, Around Me, Urbanspoon, LocalPicks et FourSquare reposent sur une notation-évaluation des usagers. Il est évident qu’ils devront rapidement trouver un moyen de valider si la personne a réellement fréquenté l’endroit voir consommé sous peine de perdre toute crédibilité.

Pistes: astroturfing sur Wikipédia
Wikiscanner en VF : le mode d’emploi chez Rue89

A propos de l'auteur

#blogueur | #WordPress addict | #Google lover, conférencier, mixeur de liens, papa geek, fondateur de @Fabriquedeblogs , co-fondateur de @Yulbiz (gère aussi une tribu)

4 Réponses à “ L’astroturfing, le cancer du web social

  1. Du côté “Consumer Reviews” ou commentaires des pairs avant d’acheter un nouveau produit, croyez-vous que des sites comme

    http://www.buzzillions.com/ et/ou des outils comme http://www.powerreviews.com utilisés par de gros détaillants soient aussi à risque d’être contaminés compte tenu du login et de la modération qui s’y effectue?

  2. Oui, tout à fait, on l’a déjà vu avec Digg ou des contributeurs fonctionnent en tribu. Quand il s’agit de bizsness et d’argent, tout est possible

  3. Philippe, tu viens de peter ma baloune… Je pensais que leur filtrage était efficace.

  4. Bah faut en prendre et en laisser, je suis toujours méfiant quand des intérêts économiques sont en jeu. C’est une portion qui peut aider à la décision d’achat mais pas fiable à 100%.

Laisser un commentaire




Vous pouvez utiliser ces tags XHTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>