14 août 2009

Twitter ne peut pas porter tout le poids du monde

Le jeudi 6 août, Twitter a été victime d’une attaque majeure qui a paralysé ses serveurs et mis en lumière la fragilité de ses infrastructures.

Venu de nulle part sur un terrain que personne n’avait imaginé,  Twitter s’est rapidement imposé comme un des services essentiels du nouveau web au point de déranger les géants, de Facebook à Google. Ouragans, accidents d’avions, guerres, attentats, révoltes, élections,  sont désormais en premier plan, bouleversant les schémas traditionnels de l’information. Bref Twitter porte désormais un lourd fardeau qui va bien au-delà d’un simple service technologique. Il a suffit de cette panne majeure pour que l’on réalise à quel point Twitter est entré dans le club fermé des « commodités ».  C’est une énorme responsabilité pour une si petite entreprise aussi talentueuse soit-elle.

Le journaliste Farhad Manjoo de Slate pose la question « These aren’t just technical questions—they’re philosophical ones, too. Twitter apparently has plans to become the world’s largest online service, aiming to eventually connect a billion users. Let’s assume that’s possible. Is it desirable? A single online service responsible for one-sixth of the planet’s chatter would be a huge target for terrorists, governments, and anyone else.»

Cela relance bien sûr le débat sur le possible rachat de Twitter par Google dont j’ai déjà parlé alors que Facebook vient de mettre la main sur FriendFeed.  Affaire à suivre donc. Et vous, pensez-vous que c’est inévitable ?

Pistes: Denial of Service Attack chez le blog officiel de Twitter
Twitter a souffert de l’attaque tout le week-end chez Technotes
To Live, Twitter Must Die chez Slate
Now That There’s FaceFeed, Does That Make Twoogle More Inevitable? chez All Things Digital

A propos de l'auteur

#blogueur | #WordPress addict | #Google lover, conférencier, mixeur de liens, papa geek, fondateur de @Fabriquedeblogs , co-fondateur de @Yulbiz (gère aussi une tribu)

Laisser un commentaire




Vous pouvez utiliser ces tags XHTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>