3 juin 2009

Comment identifier et recruter un gestionnaire de médias sociaux?

Dans  un récent billet « nouveau métier: gestionnaire de médias sociaux » je demandais qu’elle pourrait être sa description de tâche. Dans les commentaires, Martine Lizotte et Sophie Labelle indiquaient qu’elles y verraient bien un responsable des relations publiques prendre en charge ce département. D’autres prétendent qu’un marketeur ou publicitaire serait plus à même de relever le défi.

Ma collègue Michelle Blanc, revenant sur ce thème indiquait qu’un département média social et web devrait être sur le même pied d’ égalité avec les fonctions traditionnelles de l’entreprise soit RP, marketing, finance, production et RH. A  force de fouiller le sujet on arrive petit à petit à cerner le poste: on sait donc qu’il faudrait créer ce département et qu’apparemment un expert RP serait indiqué. Oui mais n’y-a-t-il pas d’autres considérations et qualités à prendre en compte?

A titre d’exploration, je commence une liste que je vous demande de venir enrichir en toute simplicité :

– Le prospect est-il familier avec avec les principes de rédaction et de publication sur le web: titres, longueur du contenu, fréquence, ligne éditoriale, pertinence, partage, envoi de liens. A-t-il un blog qu’il administre régulièrement ?

– Le prospect est-il familier avec les outils 2.0:  open source, widget, tag, mashup, API, Plug-in,  rss, Wiki, CMS, geolocalisation, microblogging, applications mobiles, la suite des outils de comptes Google ?

– Le prospect est-il familier avec les infrastructures d’hébergement, architecture LAMP,  FTP, nom de domaine, gestion et configuration de comptes de courriel, outils de partages et collaboration en ligne, Cloud computing ?

– As-t-il des notions d’ergonomie, taxonomie, navigation, connait-il le référencement, l’optimisation, la suite Adsense-Adwords ?

– Le prospect est-il familier avec  les outils de monitoring comme Google Analytics, FeedBurner, Bit.ly, les applications de veille comme Netvibes- BlogLines- Google reader – Del.icio.us, les agrégateurs rss comme Yahoo Pipes, Soup.io, les digg-like ?

– Le prospect connait-il les différents réseaux-médias sociaux, leurs niches, leurs types de contenus dédiés, leurs règles de confidentialité, de partage, de hiérarchie d’accès, d’interactivité et de mixage, le «  name squatting » ?

– Le prospect connait-il les plateformes de création de communautés comme Ning, Buddypress, leurs utilisations, leurs potentiels et contextes ?

– Cette personne s’est-elle bâti un ADN numérique et une visibilité  sur le web. Comment sort-elle sur les moteurs de recherche? A-t-elle semé des cailloux numériques pertinents, se protège-t-elle  du name squatting ?

– Est-elle capable de rassembler une communauté sur un projet-évènement-cause, est-elle crédible et respectée ?

– Est-elle en mode permanent de R&D, tests de nouveautés, fait-elle de la veille quotidienne ?

– Qualités connexes: curiosité, débrouillardise, ouverture d’esprit, engagement, écoute, partage, conversation, passion.

Bon j’arrête là. Je quitte pour Lille et la conférence « Web 2.0 et ROI ». Michelle Blanc a publié un billet connexe sur le « how to » d’une planification de stratégie de médias sociaux. N’hésitez pas à venir me suggérer des idées et boucher les trous de cette ébauche pour un poste assez hybide, multi-tâches-talents mais encore dans la sphère autodidacte.

A propos de l'auteur

#blogueur | #WordPress addict | #Google lover, conférencier, mixeur de liens, papa geek, fondateur de @Fabriquedeblogs , co-fondateur de @Yulbiz (gère aussi une tribu)

10 Réponses à “ Comment identifier et recruter un gestionnaire de médias sociaux?

  1. Tu fais une description exhaustive et bien précise d’un expert en Média sociaux. Mais est-ce que toutes les compagnies pourront se procurer un expert pointu comme celui là?

    De mon côté il y a une expertise importante que j’ajouterais, le gestionnaire en question devra avoir un esprit de journaliste d’enquête pour être présent dans toutes activités de l’entreprise et pour pouvoir couvrir toutes les activités de cette dernière. Je crois que c’est important de le voir comme ca, car ce n’est jamais qu’une fraction des employés qui contribueront au contenus.

  2. Considérant comment sont évalués les postes en RH et selon le type d’entreprise qui recrute, un candidat qui aurait toutes les qualités énumérées ici serait idéal, mais d’une part coûterait trop cher à l’embauche et d’autre part serait probablement plus qualifié que ses supérieurs en stratégie…

    Ah! Si seulement tous les gestionnaires en marketing et en rp pouvaient au moins avoir des bases dans le domaine…

  3. Philippe, cette liste semble le résultat de la combinaison de plusieurs spécialités (technologies, marketing web, communications, journalisme, etc.).

    Je ne suis pas spécialiste en ressources humaines, mais cette liste comporte des habiletés (qualités personnelles), des compétences acquises par l’expérience et des expertises (résultant de parcours d’apprentissage, comme la communication).

    Ceci me rappelle une offre d’emploi diffusée très récemment par une certaine Bibliothèque (la totale: analyste en informatique, architecte de l’information, spécialiste en ergonomie, édimestre, graphiste, spécialiste Webtrends, maîtrisant le français). Reste à trouver la perle rare…

  4. Les compétences du gestionnaire de médias sociaux semblent recouper trois profils autrefois fort distincts bien que complémentaires sur plusieurs plans : celui du journaliste (écriture, découpage de l’info), celui du gestionnaire de l’information (classement de l’info, repérage), et celui du communicateur-marketing (qui parle, comment, où, quand).

  5. @Jeff bien vu pour le journaliste d’enquête
    @Nadia le prix dépend de la rareté en autant qu’à date aucunes écoles-universités enseigne cette expertise. A lire chez Éric Baillargeon ses statistiques de référents http://intercommunication.blogspot.com/2009/06/les-reseaux-sociaux-en-fulgurante.html
    @Josée les perles rares existent et les entreprises vont de plus en plus se mettre à recruter les meilleurs
    @Richard multi-talents !!

  6. Dans un avenir pas trop éloigné, sans doute sera-t-il possible de recruter des gens habiles à l’écrit, forts d’un bagage à mi-chemin entre les relations publiques et le journalisme, doués pour le marketing, capables de mimétisme pour incarner la mission et la culture de l’entreprise, sachant tisser des complicités avec les différents départements pour demeurer au coeur de l’information, ayant un sixième sens pour la diplomatie et, en prime, familiers avec les Wiki, Widget, FlickR et autres Twitter!

    Ouf!

    Pour l’instant, je pense (c’est la grâce que je me souhaite!) que les «lacunes techniques» peuvent aisément être réglées, ponctuellement ou globalement, en faisant appel aux pros du milieu.

    Lucie
    Gestionnaire des réseaux sociaux pour le Spa Eastman
    en pleine lutte à finir avec un compte YouTube tout neuf!

  7. […] des perles rares pour fournir des offres clé en main à mes clients. J’avais publié un billet qui décrivait à mon sens les qualités requises de la personne idéale. He bien ça ne court pas les rues et je dois parfois appliquer une grille plus « light » avec […]

  8. Quelles sont les entreprises audacieuses et visionnaires qui se lancent dès aujourd’hui dans le recrutement de ce type de poste ?

  9. En plus de son expérience et de ses études, il faut l’imaginer un sacré autodidacte pour regrouper toutes ses disciplines…..Bonne chance.

  10. J’offre un service d’encadrement pour ça, c’est certain que plusieurs entreprises on peut de connaissance sur les possibilités du web. Mais surtout, ils en ont souvent peur, la “machine internet” est trop grosse pour eux et évolue très vite! L’autre chose, c’est que souvent ils ne voient pas l’importance de modifier les contenus et l’approche pour le web. Ce qui limite les résultats obtenu et frêne la création de ce département qui pourrait facilement être rentabilisé si bien géré.

Laisser un commentaire




Vous pouvez utiliser ces tags XHTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>