21 avril 2009

Twitter devient mass-media ? et alors…

L’arrivée de célébrités sur Twitter la semaine passée a créé  tout un émoi, à la fois chez les médias traditionnels et chez les résidents de la première heure. Beaucoup s’en inquiètent allant même jusqu’à dire que Twitter ne sera plus jamais pareil, d’autres se réjouissent de ce coup de projecteur.  Pour ma part cela me laisse indifférent  pour plusieurs raisons:
Tout dabord j’ai trouvé stupide cette compétition lancée par le comédien Ashton Kutcher pour s’auto-proclamer le « King » de Twitter. Idem avec Mme Oprah qui a fait la démonstration que l’on peut ramasser un demi million de « followers » avec seulement 13 messages, soit un ratio de 33 000 nouveaux par tweets. Je ne vois pas ou est le défi et son sens, Twitter est une conversation pas une compétition.

De ce que j’ai pu constater de manière générale, je n’ai jamais trouvé que les personnages publics, politiciens, artistes, médias, étaient les plus habiles et pertinents sur Twitter à part de rares exceptions. Baignés dans la communication unidirectionnelle, ils sont probablement les plus handicapés pour embarquer dans le sens qu’il n’y a plus de filtres entre eux et la communauté. Soit ils tombent dans une transparence qui peut leur revenir dans la face, soit ils diffusent un message formaté des plus ennuyants. Pas évident.

Les deux exemples sont quand même reliés à la culture TV nord-américaine, je ne sais pas si ce phénomène se reproduirait dans d’autres pays avec autant de ferveur. J’ai déjà vu plusieurs messages-tweets agacés qui mentionnent que de les suivre implique que l’on sert leur promotion, intéressant.

Pour conclure, je réitère qu’il y a autant de façon d’utiliser Twitter que de goûts dans la nature. Nous venons d’assister à l’arrivée de la sphère people et show-biz. C’est sur que cela va booster l’audience, la trafic, la visibilité de Twitter. Il n’en demeure pas moins qu’en bout de ligne, seuls ceux qui sauront utiliser l’outil sans en faire automatiquement une machine à promotion en tireront le maximum sur le long terme, toutes professions confondues.
En tout cas on a décidément pas fini d’entendre parler de Twitter qui se construit et évolue en permanence, affaire à suivre donc.

Pistes: What Happens when Twitter gets mainstream attention chez Jeremiah Owyang
Will Twitter See An “Oprah Effect”, Or Is Influence Overrated ? chez David Armano

A propos de l'auteur

#blogueur | #WordPress addict | #Google lover, conférencier, mixeur de liens, papa geek, fondateur de @Fabriquedeblogs , co-fondateur de @Yulbiz (gère aussi une tribu)

Une réponse à “ Twitter devient mass-media ? et alors…

  1. Bonjour Philippe,

    Super billet! Tout à fait génial!

    Je note tout particulièrement ta conclusion: “Il n’en demeure pas moins qu’en bout de ligne, seuls ceux qui sauront utiliser l’outil sans en faire automatiquement une machine à promotion en tireront le maximum sur le long terme, toutes professions confondues.”

    Je n’ai pas vraiment autre chose à dire que… je suis tout à fait d’accord avec toi!

    Amitiés,
    Chantal

Laisser un commentaire




Vous pouvez utiliser ces tags XHTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>