7 octobre 2008

Twitter: culture Internet, communautés et économie de la conversation

Dans la lignée de mon exploration de l’écosystème Twitter ( voir mes récents billets ), j’avoue avoir une certaine fascination pour cet outil sorti de nulle part et que personne n’avait vu venir. C’est l’archétype de ce qu’on peut qualifier d’une technologie « disruptive » ( Wikipédia), c’est à dire une technologie qui fait bouger les lignes et remet en question beaucoup de principes coulés dans le béton depuis longtemps. Alors que les médias et les politiques balbutient, les pros du marketing, la tête dans le guidon du « What’s in it for me », essayent de s’y retrouver dans une surenchère de conseils et de stratégies de bonnes pratiques.

Pour ma part, je tente de regarder plus loin et j’ai observé 3 axes qui m’apparaissent importants pour essayer de cerner ce « mouvement »:

Culture web: l’exponentielle de montée en puissance des utilisateurs a causé de nombreuses interruptions de service. Plutôt que de se retrouver devant une triste et glaciale page d’erreur 404, les concepteurs de Twitter ont retenu l’illustration de l’artiste australienne Yiying Lu pour adoucir  frustrations et agacements avec humour: c’est la « Fail Whale ». La popularité de cette petite baleine est devenue telle que désormais artistes, photographes, designers, illustrateurs, dessinateurs, sculpteurs et même tatoueurs ont rejoint le « Fail Whale Fan Club » avec comme slogan « Celebrating Twitter and our favorite error page cetacean ». Un goupe sur Flickr ressence toutes les créations, près de 4000 fans sur Facebook sans compter une populaire boutique de t-shirts en ligne.

Bref je n’ai pas souvenir d’avoir déjà vu un brand se créer à partir d’une erreur de service.

Communautés: dans la foulée du succès de Twitter, plusieurs communautés émergent un peu partout:

– Sur Linkedin: Tweeple

– Sur Facebook: Twitter strategies and connections et Twitter Social Relationship marketing expert

– Twitter sur Ning: de nombreuses communautés dont  Twittermoms et twitterdads.

– Le wiki Twitter Fan Wiki

– Sur Del.icio.us: twitter 101 qui agrège tous les tags de différents usagers.

Économie de la conversation: ce que je qualifie de ce terme, c’est  tout l’écosystème qui s’est développé autour de Twitter. En effet Twitter a ouvert son API ( Wikipédia) ouvrant ainsi la porte aux développeurs souhaitant construire des fonctionnalités qui améliorent l’utilisation du service. Le plus connu est Summize, un moteur de recherche sur les mots clés des conversations récemment racheté et intégré à Twitter. On parle ici d’interopérabilité des services.

Voici quelques découvertes récentes à surveiller:

Business: Tweelow, un annuaire qui permet de faire des recherches sur les usagers par professions.

Politique:

electropinion qui aggrège les conversations entre les politiques et les citoyens durant la campagne électorale canadienne 2008.

Hack the debat fruit d’un mix entre Current Tv et Twitter qui permet de suivre les débats présidentiels us et d’intervenir en temps réel.

Election 2008: une application corpo mise en place par l’équipe de Twitter et qui filtre les conversations à partir des mots clés basés sur les noms des quatre protagonistes de la campagne us.

– Utilitaires:

TweetDeck une plateforme qui booste toutes les fonctionnalités de Twitter afin de les rendre plus efficientes.

TwitWall qui permet d’ajouter photos, vidéos, mp3, podcasts dans une espace relié à Twitter.

Enfin ce petit utilitaire qui permet d’insérer des caractères spéciaux dans vos twitts.

Je conclurais  en forme de clin d’oeil avec cet échange en quête d’interrogations ici et .

The Fail Whale Club

A propos de l'auteur

#blogueur | #WordPress addict | #Google lover, conférencier, mixeur de liens, papa geek, fondateur de @Fabriquedeblogs , co-fondateur de @Yulbiz (gère aussi une tribu)

Laisser un commentaire




Vous pouvez utiliser ces tags XHTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>