25 avril 2008

Les influenceurs sur le web sont les gens avec le pouvoir d’envoyer des liens

Un billet intéressant de Scott Karp de Publishing 2.0 sur le rapport entre l’influence et la capacité à « linker ». Deux extraits ont retenu mon attention:
Sur les journalistes et les relationnistes: « Journalists and PR professionals, the influence brokers of traditional media, have lost a huge degree of influence on the web in large part because they don’t link to anything. While traditional media brands are still powerful channels on the web, they are losing influence everyday to the link-driven web network — journalists and PR professionals can no longer depend on controlling these former monopoly channels to exert influence online.»

Sur Twitter: « One reason the emergent Twitter network is becoming so powerful is the widespread sharing of links. Twitter users are not influential because they have influential personalities, but because they are early tech adopters who are excel at figuring out how to use new web technologies to influence and create link-driven networks. »

Piste: influentials on the web are people with the power to link chez Publishing 2.0

A propos de l'auteur

#blogueur | #WordPress addict | #Google lover, conférencier, mixeur de liens, papa geek, fondateur de @Fabriquedeblogs , co-fondateur de @Yulbiz (gère aussi une tribu)

4 Réponses à “ Les influenceurs sur le web sont les gens avec le pouvoir d’envoyer des liens

  1. C’est également ce que dit la dernière édition du rapport annuel américain State of the News Media:
    http://www.sciencepresse.qc.ca/node/20238
    (descendre jusqu’à l’encadré “Destination finale”)

  2. Intéressant. Réflexion: L’économie des liens, le journalisme de liens, ce sont déplacés vers les réseaux sociaux : les « social bookmarks », « retweets », « j’aime », ne remplacent-ils pas progressivement les liens «purs et durs».

  3. Oui mais à la base il y a toujours un contenu à l’origine. Je me suis toujours posé la question par rapport à Del.icio.us un service que j’utilise beaucoup. Que vont-ils faire de ce trésor de guerre classé et tagué par les usagers ?

  4. Del.icio.us appartient à Yahoo je pense, je suis sûr qu’ils en font (faisaient) bon usage pour enrichir leur algorithme. C’est l’exemple parfait où le link graph cher aux moteurs rencontre le social graph. Les moteurs n’ont plus le choix et cherchent à ajouter une «couche sociale» à leurs algorithmes. C’est pour ça que Google cherche désespérément à enrichir ses copntenus avec ceux de Faceboo. The “Like” is The New Link disent certains… À suivre donc.

Laisser un commentaire




Vous pouvez utiliser ces tags XHTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>