21 avril 2008

La page d’accueil: chronique d’une mort annoncée

Trois billets sont passés dans mon radar dernièrement avec pour thème commun le déclin de la proéminence de la fameuse page d’accueil:

La vision publicitaire: La mort du site web chez Provokat « La présence Web ne se résume pas à une seule adresse. Une marque se retrouve sur son propre site, son blogue, les blogues de ses employés, son myspace, son groupe sur linkedin, sur ses liens partagés sur del.icio.us, ses photos sur flickr et sa page de profil sur Youtube. Et là, ce sont les présences volontaires.»

La vision marketing: Every page is your homepage chez Mitch Joel « The premise is simple: every page of your Website must now be considered a homepage. The hours spent tinkering on your current homepage needs to shift into ensuring that every page is a brilliant representation for the keywords and external links that drove someone to your site.»

La vision édition-rédaction: Le grand déclin de la Home page chez Écrire pour le web « les webmasters/blogueurs qui tissent des liens vers d’autres sites que le leur, ciblent des pages bien précises qui répondent à leur propre contenu . Dès lors, ils ne font pas pointer vers des home page qui ne seraient pas utiles comme adresses de redirection de leurs visiteurs. »

Ça du bien des fois de ne pas se retrouver tout seul à prêcher dans le désert.

A propos de l'auteur

#blogueur | #WordPress addict | #Google lover, conférencier, mixeur de liens, papa geek, fondateur de @Fabriquedeblogs , co-fondateur de @Yulbiz (gère aussi une tribu)

6 Réponses à “ La page d’accueil: chronique d’une mort annoncée

  1. J’aime beaucoup la première phrase de l’article de Mitch Joel. Il cite Avinash Kaushik. C’est ce que je retiens du phénomène que tu décris.

    You don’t control your homepage. Google does.

  2. J’aime beaucoup la première phrase de l’article de Mitch Joel. Il cite Avinash Kaushik. C’est ce que je retiens du phénomène que tu décris.

    You don’t control your homepage. Google does.

  3. Article très intéressant. Les sites commerciaux n’en seront que plus intéressants lorsque les compagnies vont s’y mettre.

  4. Merci beaucoup Philippe pour cet article que je partage. J’en ai fait un article pour suivre ta réflexion : http://b-r-ent.com/news/fini-la-page-d-accueil-sur-les-sites

  5. Toutes les pages Web : des “Home Page” ? La Home page meurt ?

    Sur son blog, la Belge Muriel Vandermeulen remarque que l’importance de la home page diminue car le Web pointe vers des pages précises, et rarement la home page, la première page du site. Son billet (dont je reproduis ici quelques…

  6. Je ne suis pas tout à fait d’accord, car autant les moteurs de recherche que les Internautes humains utilisent la page d’accueil d’un site comme sommaire de celui-ci. Certes, dans l’immense majorité des cas, on passe par un moteur de recherche pour trouver une solution à un problème, une réponse à une question. Mais dans de bien nombreux cas, aussi, comme c’est le cas des réseaux sociaux, notamment, on passe par la page d’accueil du site ou service web pour démarrer sa visite. De plus, les moteurs de recherche ont besoin de ce “sommaire” qu’est la page d’accueil pour comprendre la manière dont l’information est organisée sur le site. Rappelons que le “fil d’Ariane” utilisé par de nombreux sites marchands débute à la page d’accueil et celle-ci est utilisée pour distribuer le poids aux parties importantes d’un site. Non, non, la page d’accueil n’est pas morte. Mais cela n’empêche pas de considérer toutes les pages d’un site comme des pages de départ d’une visite et les soigner comme telles.

Laisser un commentaire




Vous pouvez utiliser ces tags XHTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>