17 décembre 2006

Le wi-fi à Montréal: que fait la ville ?

Je viens le dire un article dans 20 minutes et sur le Carnet Techno à propos du projet d’implantation du wi-fi mené par la Ville de Paris dans certains arrondissements. Ici à Montréal le wi-fi se répand grâce à une poignée de bénévole qui font un travail remarquable, je parle de Ile-sans-fil. A la lecture du projet parisien, je me demandais ce que faisait la Ville de Montréal car à ma connaissance, il ne se passe pas grand-chose à moins que je n’ai manqué un épisode. Cela me refait penser au débat qui a opposé les partisans du projet de déplacement du Casino aux organismes communautaires. On a pu lire dans les médias les déclarations de notables et de décideurs qui se plaignaient que le développement de projets d’envergure au Québec étaient contrés par les organismes communautaires et même le BAPE a été montré du doigt. Curieusement la pluspart des projets au Québec sont souvent reliés à la construction et pourtant il éxiste bien d’autre moyen de faire de Montréal une ville phare regardant vers l’avenir. Ile-sans-fil est l’exemple parfait d’un projet novateur, utile, structurant  porté à bout de bras par une communauté au sein d’une ville qui compte quatre grandes universités. Qu’est-ce qu’on attend ?

A propos de l'auteur

#blogueur | #WordPress addict | #Google lover, conférencier, mixeur de liens, papa geek, fondateur de @Fabriquedeblogs , co-fondateur de @Yulbiz (gère aussi une tribu)

3 Réponses à “ Le wi-fi à Montréal: que fait la ville ?

  1. À bout de bras c’est le cas de le dire. Comme ta conclusion le demande, qu’est ce qu’on attend pour adopter un hotspot ou donner un peux de temp pour île sans fil? C’est pas aussi hot que de donner du sang ou s’occuper d’un événement portant sur la santé bénévolement mais c’est quand même super gratifiant.
    Merci de parler de nous
    Alexis

  2. Alexis, pour ton info, j’ai passé une entrevue avec La Presse sur le wi-fi qui sera publiée je pense début février normalement le 7 avec article et photo. Je parle de vous bien sûr.

  3. Coucou! En parlant d’université, je me demande si la technologie WiMAX ne serait pas mûre pour un projet de couverture sans fil réservée aux étudiants résidant à une distance raisonnable (5-10 km) de leur université. Ce service serait éventuellement payant mais à très faible coût. Un consortium réunissant la Ville (qui pourrait l’utiliser pour ses employés), les Universités et certaines associations à but non-lucratif pourrait gérer un tel service, quitte à l’impartir à un Telco qualifié. Voilà qui mettrait Montréal sur la carte du monde sans fil, pas vrai? 😉

Laisser un commentaire




Vous pouvez utiliser ces tags XHTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>