13 octobre 2006

WebCom 2006, une première édition prometteuse

Pour la première conférence à Montréal sur les thèmes du web deux, blogs, wikis etc.., il faut reconnaître que malgré un programme attrayant avec entre autre la présence très médiatisée de LoÏc Le Meur, l’audience était assez minime, ce que d’ailleurs je trouve assez surprenant. L’organisation, le choix des conférenciers, le lieu, la salle très bien équipée, tous les éléments étaient bien rassemblés. C’est une première et je suis persuadé que l’an prochain en partie grâce aux contacts et aux liens tissés, cette conférence devrait connaître plus de succès.

J’ai bien aimé la conférence de René Barsalo sur le thème de « comment s’entendre et travailler avec l’autre génération » celle des natifs de la révolution numérique. Quelques chiffres parlent d’eux-mêmes: un jeune de 18 ans aujourd’hui c’est 10 000 heures de jeux vidéos, 10 000 heures de téléphone portable, 20 000 heures de télévision, 250 000 courriels, 500 000  publicités et 5000  heures de lecture de livres. Cela m’a d’ailleurs rappelé un billet de Michel Dumais sur comment les entreprises vont devoir s’adapter à leur arrivée sur le marché du travail.

C’était ensuite le tour de LoÏc Le Meur de faire sa conférence. Pour avoir déjà visionné des présentations précédentes, je n’ai rien appris de nouveau mais plutôt des faits récents qui viennent confirmer ce que LoÏc prêche depuis un certain temps. Ses thèmes favoris sont transparence, cinquième pouvoir, celui des amateurs, fin de la grille horaire tv, identité virtuelle. Ensuite LoÏc en a profité pour sortir son Nokia caméra et podcaster ( 289 et 290 ) quelques blogueurs sur place en toute simplicité.

Claude Malaison enchaînait ensuite sur le « next net » et les grandes tendances qui se dessinent à l’horizon: les communautés d’intérêt et de pratique, le « crowdsourcing », les médias sociaux, les identités virtuelles, des thèmes dont je fais souvent référence sur ce blog. Claude est entre autre la personne en charge des conférenciers.

Enfin pour terminer, la prestation de Michel Germain qui pose la question sur la « e-transformation » des organisations. Pour étailler sa thèse, Michel Germain nous a présenté une analyse des
7 dimensions qui englogent le phénomène, insistant sur le fait que les défis dépendaient plus des usages que de la technologie à proprement parler. La période  des questions était intéressante entre autre avec une personne qui indiquait que dans son entreprise, elle ne savait toujours pas si elle déprendait du département informatique ou marketing. Ce point résume très bien la confusion qui règne parfois dans les entreprises au prise avec l’arrivée des nouvelles technologies.

Piste: Vous pouvez retrouver le contenu intégral du déroulement de la conférence sur le blog Montréal WebCom 2006

A propos de l'auteur

#blogueur | #WordPress addict | #Google lover, conférencier, mixeur de liens, papa geek, fondateur de @Fabriquedeblogs , co-fondateur de @Yulbiz (gère aussi une tribu)

Une réponse à “ WebCom 2006, une première édition prometteuse

  1. […] de Webcom Montréal qui se tiendra le mercredi 17 novembre 2010. Je suis un habitué de Webcom depuis son lancement en octobre 2006 ou j’officiais comme blogueur invité. Depuis je n’ai jamais raté un évènement et […]

Laisser un commentaire




Vous pouvez utiliser ces tags XHTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>