17 octobre 2006

Digimart: table ronde sur la démocratisation des médias

La première table ronde Digimart posait la question du tournant décisif auquel étaient confrontés les médias de masse traditionnels avec l’émergence des outils de conception et de distribution des contenus numériques amateurs et citoyens. Pour l’occasion Cory Doctorow était entouré de trois producteurs de contenus, le jeune réalisateur français Alex Chan, Laurie Racine la cofondatrice et présidente de dotSUB, une plateforme de sous-titrage de film, le cinéaste de documentaire numérique Peter Wintonick et Andrew Baron le fondateur de RocketBoom.

Laurie Racine nous a présenté dotSUB, une plateforme qui regroupe une communauté de traducteurs pros et amateurs oeuvrants de concerts pour sous-titrer n’importe quel film en format numérique. L’accès est libre et gratuit, je vous recommande de voir le démo, c’est vraiment super bien fait.
Alex Chan quand à lui est le concepteur de « The French Democracy » un petit film d’animation inspiré par les émeutes de novembre 2005 dans le département de la Seine-St-Denis communément appelé le « 93 » ( neuf-trois). Alex est un amateur et a conçu son film avec le logiciel Machinima. Allez voir cela, les possibilités sont incroyables surtout que la communauté est très active avec la publication quotidienne de nouveaux shows.

L’intervention de Peter Wintonick était plus centrée vers le documentaire et le reportage citoyen ou comment l’accessibilité à des caméras numériques permet de diffuser des témoignages sur des évènements que les médias traditionnels ne peuvent pas couvrir. Je vous cite plusieurs termes à retenir de sa présentation: documencracy, hybridoc, mediumware, produser, mediacivism, digital+documentary= digidoc. Également une liste de sites qui diffusent ce type de digidoc:
Seeing is believing.ca

Witness.org

GNN- guerillanews.com

Homelessnation.org

Filmmakers-in-residence

ChomskyTorrents.org

Pour terminer ce panel de nouveaux acteurs des médias, Andrew Baron de Rocketboom, un videoblog qui publie un petit reportage de trois minutes tous les jours du lundi au vendredi et qui connaît un énorme succès. Il pose la question « est-ce du journalisme ? » faisant référence au fait que l’on cherche toujours à mettre des étiquettes sur ce genre de médias qui dérangent car ils ne proviennent pas du sérail et empruntent tous le web. Lui et Alex sont les exemples parfaits de créateurs qui se sont accaparés des outils peu coûteux et ont bâti une large audience à partir de rien. Do it yourself puissance dix.
Ce que je retiens de cette présentation, c’est que tout et chacun désormais peut devenir producteur et diffuseur de son propre contenu sans avoir à investir beaucoup d’argent et courir après les diffuseurs et les distributeurs. De la création à la diffusion, toute la chaîne est en place grâce au numérique et au canal Internet. Révolution numérique vous dites? Ce n’est que le début.

A propos de l'auteur

#blogueur | #WordPress addict | #Google lover, conférencier, mixeur de liens, papa geek, fondateur de @Fabriquedeblogs , co-fondateur de @Yulbiz (gère aussi une tribu)

Laisser un commentaire




Vous pouvez utiliser ces tags XHTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>