20 septembre 2006

Daniel Rabinowicz à la Soirée des Grands Communicateurs

Sur le thème « l’interactivité: un tsunami qui changera la publicité à tout jamais », Daniel Rabinowicz président de Taxi lance la quatrième saison des soirées « Les grands communicateurs » organisée par La toile des communicateurs le 27 septembre prochain à 19h.

« J’expliquerai pourquoi la nature interactive du Web et des médias mobiles naissants n’en font pas simplement de nouveaux médias mais plutôt quelque chose qui change fondamentalement le rapport entre les marques et les consommateurs. Le pouvoir est maintenant entre les mains des consommateurs et l’interactivité exige une approche nouvelle afin de les attirer et les fidéliser. »

Un thème qui me fait penser au livre de Pierre Delagrave « On efface tout et on recommence ». A noter que l’on peut suivre la conférence à distance par webcast.

Piste: soirée des Grands Communicateurs, saison 2006-2007

A propos de l'auteur

#blogueur | #WordPress addict | #Google lover, conférencier, mixeur de liens, papa geek, fondateur de @Fabriquedeblogs , co-fondateur de @Yulbiz (gère aussi une tribu)

5 Réponses à “ Daniel Rabinowicz à la Soirée des Grands Communicateurs

  1. Laisse moi rire. J’ai travailler avec ces charmants dinosaures. J’ai encore beaucoup d’affection pour eux. Mais n’empêche…
    Rabi reste un publicitaire trad. L’utilisation que fait Taxi du Web est très 1.0. Il prêche du remâché (devrais-je dire du mash-up?) san svraiment comprendre, et encor emoins sentir le-dit tsunami.
    Pour cve qui est du livre de Delagrave, il est charmant. Je crois qu’il étasit nécessaire pour certains. Mai sn’oublions jamais que pierre est Président de la filiale média de Cossette et que Cossette est le plus gros acheteur de média trad au Canada. Alors, quand il suppose qu’on exagère la mort du 30 secondes, je crois que Pierre protège un peu sa job. J’aurais aimé voir des exemples dans son bouquin qui ne sont pas de sa job. Mais ça, ça aurait été un peu trop 2.0 pour lui.
    Bref, c’est charmant, c’est boomers qui s’intéressent au numérique. Mais, rare sont ceux qui la pogne. Mettons.

  2. Je ne peux pas juger, je ne les connais pas. Vu de l’extérieur du petit monde de la pub au Québec, que dirai-je Montréal, ils ont l’air d’être sensibilisés aux nouveaux défis de l’interactivité et de vouloir réveiller la profession. Maintenant est-ce qu’ils appliquent dans leur propre entreprise les recommandations qu’ils diffusent dans leur conférence ou leur livre, on verra.
    S’il y en a un qui a bien pogné la culture numérique, c’est bien toi et ton agence. A quand un livre du grand Provokateu?

  3. Un livre? Du papier? Peut-être un document plus long. Je me contente de préparer ma conférence du 4 octobre sur la pub 2.0 et le viral. Je verai ensuite.
    En relecture, je toruve que j’ai été dur avec ces boomers. C’est vrai. Ils se forcent.
    Donnons une chance aux boiteux…

  4. Si tu as une invitation j’en serai charmé

  5. Je te comprends cher ami, à 250$ le billet, c’est rough…
    Mais, va pas croire que c’est moi la tête d’affiche 🙂
    Après ma conférence, je mettrai mon keynote dispo ou un truc du genre. Mais comme je te dis, je pense orchestrer un peu mes réflexions d’ici Noêl. Je ne connais pas leur valeur, mais je connais le plaisir particulier que j’ai à le spartager.

Laisser un commentaire




Vous pouvez utiliser ces tags XHTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>