7 juin 2006

Flash not dead

Le logiciel Flash permet de créer des animations sur des sites web. Adulé des publicitaires et des webdesigners, il est détesté des experts en référencement et marketing web.

Voici quelques exemples de ce que l’on peut faire avec chez Charles Nouyrit, Provokat, Kddi et Targetscope.

A propos de l'auteur

#blogueur | #WordPress addict | #Google lover, conférencier, mixeur de liens, papa geek, fondateur de @Fabriquedeblogs , co-fondateur de @Yulbiz (gère aussi une tribu)

Une réponse à “ Flash not dead

  1. Petite nuance : Détesté des experts en référencement, -mais pas dans des mandats marketing-, et uniquement quand *tout* le contenu est intégré dans ceux-ci.
    Un exemple d’une des meilleures campagnes de marketing virale que j’ai vu est le poulet servile de Burger King qui est principalement monté en Flash !

Laisser un commentaire




Vous pouvez utiliser ces tags XHTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>