31 mars 2006

Panorama des blogs au Québec mars 2006

Nul doute que les blogs sont en train de prendre de l’essor au Québec et de trouver leur place au sein de la blogosphère francophone. Qui veut comprendre les blogs doit avant tout intégrer la notion de communauté, de partage et d’échange. Lors de notre petite rencontre improvisée de blogueurs d’affaire, Martin Lessard et Marie-Chantal Turgeon me racontaient qu’à leurs débuts il y a deux ans, ils étaient un petit noyau de passionnés se référençant les uns les autres, regardant avec envie et incrédulité le phénomène en France ou aux États-Unis.

Puis ce fut la création de Québéblogues, un répertoire de blogs du Québec et Yulblog, une communauté regroupant les blogueurs de Montréal initiée par quatre blogueurs, dont le site est maintenu par Patrick Tanguay et qui se rencontrent une fois par mois.
Depuis le début de l’année 2006, les choses ont commencé à bouger et cela du à plusieurs facteurs; la création de Topblogues un  répertoire de blogs avec classement d’audience, le nouveau metacarnet Nuouz ou des internautes peuvent soumettre des nouvelles en provenance de divers médias et publier leurs billets qui sont soumis au vote de la communauté, Ecornifleur qui regroupe des contenus en provenance d’autres metacarnets et de presse en ligne, l’émission de radio
« mal de blog » de Patrick Dion sur CISM. A noter également que de plus en plus de médias comme Cyberpresse, Radio Canada, Canoe ont ouvert des blogs pour leurs journalistes. Pour terminer des reportages au Point et Téléquébec en plus de plusieurs articles de la presse papier sur le phénomène.

De tous les côtés émergent des communautés regroupant les blogueurs partageant les mêmes intérêts et passions; podcats, éducation, affaires, open source, marketing, la liste  commence à s’allonger à ma grande satisfaction car pour le moment 60 % de mon trafic vient de l’étranger.

2006, l’années des blogues au Québec ? Ça à l’air bien parti en tout cas.

Pistes: TopBlogues
Nuouz
Ecornifleur
Mal de blog
Communauté des edublogueurs
Communauté des podcasteurs
Les communicateurs québécois dans la blogosphère chez Marc Snyder
Petite histoire de la blogosphère francophone chez Embruns via Biotope

A propos de l'auteur

#blogueur | #WordPress addict | #Google lover, conférencier, mixeur de liens, papa geek, fondateur de @Fabriquedeblogs , co-fondateur de @Yulbiz (gère aussi une tribu)

11 Réponses à “ Panorama des blogs au Québec mars 2006

  1. La première réunion Yulblog a eu lieu le 21 mars 2000. Patrick Tanguay n’est pas l’initiateur de ces réunions, mais maintient le beau site actuel.

  2. Oups, merci de la précision, je corrige. Il paraît que tu es à Montréal, seras-tu encore là pour le Yulblog de mercredi prochain ?

  3. J’ai une soirée théâtre ce mercredi, mais j’essaierai de passer, soit tôt, soit tard…

  4. Je suis d’accord avec ton constat. On dirait que ça bouge au Québec cette année…

  5. oui ca bouge, mais en retard, très en retard. On a en d’ailleurs parlé, et c’est un sujet dont bien des québecois n’aiment pas entendre parler, mais on ne fait que suivre la vague, ‘suiveux’ est le mot qu’on a utilisé. Vivement la fraicheur et l’audace, on en manque au Qc…

  6. A nous de nous organiser pour que ça change. Si je regarde la belle brochette de blogueurs de notre rencontre, je me dis que nous avons toutes les ressources nécessaires pour diffuser le buzz afin de sortir de la phase «d’évangélisation».
    Question: Yulbizz ou Yulbuzz ???

  7. C’est ben l’fun de se taper dessus mais, encore une fois, faut pas trop en mettre non plus. Yulblog est le plus vieux meeting du genre, devant les meetups US et a inspiré les rencontres à Paris. Quand même, on devait faire quelque chose pas trop en retard non?
    C’est certain qu’un pays de 350 millions fait plus de bruit qu’une province de 7 millions.Une communauté de 50 bloggeurs US ça peut déjà se faire connaitre, proportionnelement ça en fait 1 au Québec, normal que la masse critique se retrouve plus tard.
    Les médias Québécois sont aussi “juste” un an en retard. Un gros buzz, on en a eu un y’a un an exactement, pour le 5ème de Yulblog, les médias Américains étaient sur le sujet depuis à peine l’été précédent. Décevant mais quand même pas si mal non plus.
    Si on parle de leur (médias) retard dans l’utilisation des blogues par exemple, là c’est pire, gros manque.

  8. Est-ce si grave d’être en retard ?

    Bien sur c’est souvent bien d’être les pionniers, mais sinon je ne vois pour où est le mal. Sauf naturellement si vous être en affaires avec les blogues.

    L’important c’est d’y être. D’ailleurs, je ne sais si c’est par chauvinisme, mais je trouve que la plupart des blogues Québecois sont meilleurs que ceux Français. Peut-être parce que justement, on a pas encore atteint une masse assez importante et que les blogueurs québecois sont en majorité des “early adopters” un peu geek qui savent présenter les choses agréablement.

    PS: Si les blogues francophones vous intéressent, vous pouvez visiter mon petit site, tout à fait québecois, au http://www.leblogoscope.com

  9. Il y a quand même encore beaucoup de chemin à faire surtout au niveau de l’audience.On est loin du classement fait par le journal le Monde:
    http://www.lemonde.fr/web/articleinteractif/0,41-0@2-651865,49-759105@45-2020@51-759106,0.html

  10. Loin de quelle façon? Impact? Lectorat?

  11. Au niveau lectorat,il y a déjà des blogs ici au Québec qui ont une forte audience si je me réfère à topblogues ou bien à Harry de Mocoloco qui tourne à plus de 10 0000 visites/jour mais c’est en anglais.
    Je dirai plus au niveau d’une certaine reconnaissance d’impact et d’influence comme le mentionne Le Monde.Mais bon le cas des blogs en France est un peu à part. Je n’ai pas de données sur la Suisse ou la Belgique pour faire une comparaison plus équitable avec le Québec.

Laisser un commentaire




Vous pouvez utiliser ces tags XHTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>