11 juin 2013

Espionnage sur Internet: quelques mesures simples pour renforcer la protection de sa vie privée

Depuis quelques jours, le scandale du projet PRISM agite la planète et les interweb. Vendredi le quotidien britannique Le Guardian révélait l’existence d’un programme américain secret mis en place par la NSA et  espionnant les citoyens à échelle mondiale. Neuf entreprises sont montrées du doigt pour y avoir collaborer: Google, Microsoft, Apple, Facebook, Yahoo!, Youtube, AOL, PalTalk et Skype.

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez relire mon récent billet Internet menace-t-il nos libertés ?  qui résume le livre « Menaces sur nos libertés: comment Internet nous espionne, comment résister » de Julian Assange. En attendant voici quelques conseils qui ne solutionneront pas tout mais qui toutefois remettent en lumière certaines bonnes pratiques qu’on a trop tendance à oublier par paresse ou naiveté.

– Déchiqueter: ça parait tout bête mais en fait une grande partie des usurpations d’identité et autres accès à vos données privées se passent par vos déchets. Ordonnances médicales, étiquettes de médicaments, relevés bancaires, correspondances avec le gouvernement, etc…

– Protégez tous vos appareils avec un mot de passe: ordinateur, iPad, iPhone etc..

– Se déconnecter de tous vos comptes en ligne quand vous en avez fini: Twitter, Facebook, Google

– Utilisez différents noms d’usager et mots de passe sur vos comptes

– Bien relire et comprendre les conditions de vie privée sur les médias sociaux,  les renforcer le cas échéant. Ne jamais y indiquer votre date de naissance ni le lieu. Sur Facebook, « amis seulement est recommandé»

– Bloquez les cookies dans votre navigateur. C’est sûr qu’il faudra retaper vos mots de passe à chaque fois, à vous de choisir. Vider régulièrement la cache de votre navigateur, historique et cookies

– Faire attention aux services de géo-localisation qui sont de vrais mouchards et parfois activés par défaut lors de vos statuts et publications

– Si vous utilisez les services de Google, activez la double authentification par code

– Créez une alerte automatique sur votre nom avec Google alerte

– Activez les fonctions de cryptage de votre ordinateur: Filevault pour Mac et Bitlocker pour PC

– Masquez votre adresse IP: lorsque que vous naviguez et visitez des sites, vous laissez l’empreinte de votre adresse IP. Pour ce faire vous pouvez télécharger et installer le logiciel gratuit et open-source TOR

1984 Books George Orwell

Pistes:
How To Become Invisible To The NSA’s Domestic Spying Program chez Business Insider
Surveillance Self-Defense (SSD)Project chez the Electronic Frontier Foundation (EFF)
How to Stop the NSA’s Sweeping Surveillance of Your Online Data chez Good
10 Ways to Protect Your Privacy Online chez The Daily Beast
EFF’s Top 12 Ways to Protect Your Online Privacy chez the Electronic Frontier Foundation (EFF)
10 Incredibly Simple Things You Should Be Doing To Protect Your Privacy chez Forbes

A propos de l'auteur

#blogueur | #WordPress addict | #Google lover, conférencier, mixeur de liens, papa geek, fondateur de @Fabriquedeblogs , co-fondateur de @Yulbiz (gère aussi une tribu)

2 Réponses à “ Espionnage sur Internet: quelques mesures simples pour renforcer la protection de sa vie privée

  1. Une solution pas trop compliquée à mettre en place consiste à utiliser un service VPN. D’ailleurs depuis les révélations de Snowden, c’est un service qui a le vent en poupe.

  2. La vie privée ?? jetter un ptit coup d’oeil http://www.logicielespionportable.fr/

Laisser un commentaire




Vous pouvez utiliser ces tags XHTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>