3 août 2010

Les entreprises sont désarçonnées par les médias sociaux

Cela va faire bientôt 5 ans que j’observe avec intérêt cette vague du web 2.0 et des médias sociaux. J’ai assisté à la fulgurante croissance des blogs, Youtube, Flickr, Facebook, Wikipédia et Twitter de ce monde, tant au niveau de la maturité technologique que de l’adhésion des utilisateurs. Pendant ce temps, les entreprises et organisations ont suivi ce processus d’un regard parfois amusé, voir condescendant sans vraiment prendre réellement la mesure des impacts.

Arrivé en 2010, une sorte de vent de panique s’est installé. Quasiment tous les médias ont intégré les boutons de partage sur les médias sociaux tandis que la moindre publicité télévisuelle promouvant des téléphones mobiles nous assomme avec les fameux logos Twitter-Facebook. Bref, tout le monde veut monter dans le train et y être sans que vraiment peu de monde en comprenne réellement les impacts.

Les conséquences font que l’on se retrouve dans une situation de course contre la montre ou l’on voit des entreprises se relooker à la sauce web social et en plus mal conseillées par des apprentis gurus qui leur vendent du « ROI » rapide histoire de justifier leurs honoraires. Certes, le combien ça coute et quand et combien ça va me rapporter est toujours d’actualité mais il faut aussi être conscient que ce n’est pas un phénomène de mode, il s’agit de prendre place dans la conversation, l’écoute, la transparence, le chemin est long, on parle de positionnement, d’image, de réputation et de long terme. Alors le réflexe premier est de n’aborder ces nouveaux canaux que sous l’angle marketing alors que les impacts se font ressentir dans tous les départements de l’entreprise ce qui en bout de ligne fait peur. D’ailleurs je vous recommande de visionner la conférence de David Armano « reinventing social media » dont j’ai tiré l’illustration ci-dessous et dans laquelle il pose les vrais questions: « This thesis based on the belief that « social » translates into the conversion of an organization which requires shifts in culture, technology, process and ultimately behavior. If an organization does not empower its people to behave in a productive and beneficial social manner than can we actually use the word « social » to describe it? If the organization has not begun integrating these changes across several business units as opposed to leverging it one (such as marketing) then is it really taking advantage of some of the changes I discuss in my talk? »

Et au Québec, ou en sommes-nous ? Tout d’abord très en retard par rapport aux États-Unis mais même son de cloche c’est à dire réorganiser les départements de l’entreprise. Dans l’article de Direction Informatique « Les médias sociaux ne sont pas du marketing » Audrey Myrand-Langlois fait référence à la conférence donnée par Martin Lessard et Sébastien Provencher à la Boule de Cristal du CRIM au Palais des Congrès en juin dernier. L’affirmation « Si vous intégrez les réseaux sociaux dans votre stratégie de marketing, vous n’avez rien compris » a de quoi en surprendre plus d’un mais je suis tout a fait d’accord avec d’autant plus que la majorité des entreprises en sont encore dans le marketing unidirectionnel à papa. A lire également en fin d’article les très pertinentes et utiles règles de base d’une stratégie médias sociaux .

Billet relatif: un manifeste pour les entreprises sur les réseaux sociaux

Quels départements de l'entreprise sont affectés par les médias sociaux

A propos de l'auteur

#blogueur | #WordPress addict | #Google lover, conférencier, mixeur de liens, papa geek, fondateur de @Fabriquedeblogs , co-fondateur de @Yulbiz (gère aussi une tribu)

Une réponse à “ Les entreprises sont désarçonnées par les médias sociaux

  1. Je suis on ne peut plus en accord avec tout ce qui est dit ici.
    Bravo !
    J’ajouterai que les médias sociaux devraient toucher d’autres secteurs de l’entreprise, notamment les départements en charge de la sécurité/sûreté.

Laisser un commentaire




Vous pouvez utiliser ces tags XHTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>