2 juin 2010

iPad or not iPad ?

Le iPad est finalement sorti au Canada ainsi que dans une dizaine de pays dont le Japon, la France et le Royaume -Uni. Impossible de savoir précisément combien de machines ont été vendues ici à Montréal puisque Apple et ses partenaires restent muets. Toujours est-il que 2 millions d’unités auraient été vendues en 60 jours mondialement.

Malgré ce succès, les avis restent partagés. Certes la tablette est très sexy de part son prix ainsi que les nombreuses fonctionnalités offertes mais la philosophie derrière le concept semble nous ramener en arrière. Voici quelques sons de cloches dissonants:

Chez Transnets : « Ce que je regrette, et ce que je crains, c’est que la montée du modèle iPhone/iPad/iTunes ne mette en danger l’écosystème innovant construit autour de l’internet. Il ne faut pas oublier qu’Apple fonctionne au centre d’un système fermé et propriétaire qui castre – à long terme en tous cas – l’innovation extérieure. Or il y a toujours plus d’intelligence et d’idées au dehors qu’au dedans, quelle que soit la taille de la société ou de l’ensemble envisagé

– Chez Cory Doctorrow via Framablog: « on dirait vraiment le retour de la « révolution » CD-ROM, quand l’industrie du « contenu » proclamait qu’elle allait réinventer les médias, en concevant des produits hors de prix (à fabriquer et à acheter). J’ai commencé ma carrière dans l’informatique en tant que programmeur pour des CD-ROM, et j’ai moi aussi ressenti cet engouement, mais j’ai fini par comprendre que c’était une impasse et que les plateformes ouvertes et les amateurs inventifs finiraient par surpasser les pros roublards et disposant de gros budgets. »

– Chez Tristan Nitot: « Mais ce que je n’aime pas chez l’iPad d’Apple, c’est la direction dans laquelle nous nous dirigeons en tant que société, où l’utilisateur est réduit à consommer, où la bidouille et la créativité[4] sont interdites, où un gardien décide de ce qui est bon pour vous et donc ce qu’il daigne vous autoriser à utiliser. Et ça, c’est à peu près l’opposé de la société que je souhaite, en tant que père, citoyen numérique et du monde, activiste et et producteur de contenu numérique. »

Le débat se poursuit aussi du côté de la presse et des magazines qui y voient une nouvelle chance de revenus. Steve Jobs lui-même affirme « Je pense que les gens sont prêts à payer pour obtenir du contenu. Je crois aux médias et je crois à la diffusion de l’information » via 20 minutes. Certains y voient le graal tant espéré « So will the iPad save the newspaper industry? I think it will. Web content will be limited to headlines, forums, past editions, but premium content will be distributed via apps » comme Florian Seroussi dans son billet iPad is to newspapers what iPod is to Music, d’autres comme Gizmodo balayent les arguments « It seems like a slam-dunk idea in so many ways: If record labels can cut a deal with Steve Jobs that sees music sold through iTunes instead of being downloaded for free, then why couldn’t newspapers and magazines do the same thing with their content? Bundle it up, cut a deal with Apple to create an iTunes for news and watch the cash roll in.
But this vision has two fundamental flaws — one psychological and one economic. The psychological flaw is that news stories and other forms of content that appear in newspapers and magazines (with very few exceptions) are not the same as music or even movies or books, in the sense that users want to keep them forever and read or watch them repeatedly, as media gurus Clay Shirky and Jeff Jarvis have also pointed out. In addition, all of that content is currently available in a completely legal way for nothing, from the websites of the content creators themselves, whereas music and movies are not.

Alors vous voyez, le débat ne fait que commencer. Pour ma part, heureux utilisateur d’un mac et d’un Iphone, je vais probablement attendre de voir comment se présentera la version 2 avant de me le procurer. Bon c’est ce que je dis aujourd’hui mais j’avoue que les sirènes me lancent des appels pressants surtout en regardant ce petit vidéo.

iPad + Velcro from Jesse Rosten on Vimeo.

A propos de l'auteur

#blogueur | #WordPress addict | #Google lover, conférencier, mixeur de liens, papa geek, fondateur de @Fabriquedeblogs , co-fondateur de @Yulbiz (gère aussi une tribu)

Une réponse à “ iPad or not iPad ?

  1. Bonjour,

    tant qu’il n’y aura rien de mieux sur le marché (pour l’avoir essayé je le trouve bien pratique)les consommateurs de dirigeront automatiquement vers l’ipad.
    La question est: en a t’on vraiment besoin ou phénomène de mode?
    Apple à besoin d’en vendre ça c’est certain 😉

Laisser un commentaire




Vous pouvez utiliser ces tags XHTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>